Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Algrange hier - Le blog de Roland

Gilbert Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016

22 Juin 2016, 06:30am

Publié par R.S.

Gilbert GRUSS est une des figures emblématiques du karaté français. Avec Dominique VALERA et Guy SAUVIN il fait partie des quelques rares personnages charismatiques de notre discipline, ceux qui ont fabriqué, construit de leurs mains et de leurs pieds le karaté français et lui ont donné sa notoriété mondiale. Sans lui et ses deux " compagnons d'armes " le karaté français ne serait pas aujourd'hui l'un des meilleurs du monde. Sa vie, sa pratique, son tempérament et sa façon d'être sont à l'image de son art martial : Authentique.

Né le 10 février 1943 à ALGRANGE, une petite cité minière de la Lorraine, Gilbert GRUSS grandit et forge sa personnalité au milieu des mineurs lorrains, des hommes durs, fiers et surtout des hommes d'honneur.

Ici l'amitié a encore un sens, le respect il faut le mériter, le courage c'est tous les jours " au fond ".

La parole donnée ! Malheur à celui qui oserait la transgresser. Avec plusieurs centaines de mètres de terre et de rocher au dessus, les premières leçons que vous enseigne la mine c'est la modestie, l'humilité et l'entraide. Dès 16 ans, durant les vacances scolaires, il descend, avec son père, travailler au fond comme simple manoeuvre. A force de remuer et de charger ce minerai 8 heures par jour et 6 jours par semaine il va se forger un "physique". Côtoyer ces hommes va lui inculquer les vertus d'un milieu ou l'on ne badine pas avec le sens de l'honneur.

C'est en 1962 à Strasbourg, où il étudie la médecine, qu'il débute le Karaté Do, après avoir pratiqué de nombreux sports comme le basket, la natation, l'haltérophilie, l'athlétisme et bien sur un peu de judo. Il goûte à cette discipline parce qu'un ami l'y entraîne et, bien que l'entraînement soit des plus rudimentaires et sommaires, il va s'initier à cet art martial durant 2 ans.

 

En 1962 - En 1969 et l'équipe de France en 1970
En 1962 - En 1969 et l'équipe de France en 1970
En 1962 - En 1969 et l'équipe de France en 1970

En 1962 - En 1969 et l'équipe de France en 1970

En 1969, à Paris, on l’appelait " le casque à pointe ". C’était motivant pour la lutte. Suffisamment pour que cette année-là, Gilbert Gruss occupe la deuxième place sur le podium des championnats de France de karaté. Illustre inconnu, il attire les regards. Le karaté do, célèbre pour son coup de pied circulaire, entre dans le monde des champions. " J’étais là pour prouver que j’étais le meilleur ". La compétition le motive. " L’envie de vaincre, de gagner pour se surpasser. C’était attirant ". Les succès s’enchaînent. En 1972, la dream team – Valéra, Sétrouk, Sauvin, Petitdemange et Gruss – veut à tout prix battre les Japonais. Finalement, elle anéantit les Italiens. Gruss, l’Algrangeois, remporte les championnats du monde de karaté par équipe.

" C’était une bande de copains, soudée. Une grosse rigolade. Nous nous sommes épaulés ". Aujourd’hui, les souvenirs restent gravés dans la mémoire du maître et celle de tous les quinquas qui ont fréquenté les tatamis. Gruss, figure de légende.

Après avoir remporté le titre de champion de France il est reçu par la municipalité...RL du 28 avril 1971 et en 1972 François Petitdemange, Alain Setrouk, Guy Sauvin, Dominique Valera, Gilbert Gruss
Après avoir remporté le titre de champion de France il est reçu par la municipalité...RL du 28 avril 1971 et en 1972 François Petitdemange, Alain Setrouk, Guy Sauvin, Dominique Valera, Gilbert Gruss

Après avoir remporté le titre de champion de France il est reçu par la municipalité...RL du 28 avril 1971 et en 1972 François Petitdemange, Alain Setrouk, Guy Sauvin, Dominique Valera, Gilbert Gruss

Champion d'Europe en 1974
Champion d'Europe en 1974

Champion d'Europe en 1974

Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016
1975 à Lyon avec Johnny Hallyday

1975 à Lyon avec Johnny Hallyday

1976 stage à Dijon
1976 stage à Dijon

1976 stage à Dijon

1977 Equipe de France
1977 Equipe de France

1977 Equipe de France

L’idole des jeunes

" Nous, on le regardait comme une idole. C’était l’époque de Bruce Lee. Il était le meilleur ", lance Gérard Garson. " Quand je suis devenu médecin de l’équipe de France, c’était un rêve qui se réalisait, de les côtoyer d’aussi près ". Depuis, le médecin a acquis toutes les compétences en matière d’arts martiaux, assurant même la présidence de la fédération française de 1998 à 2001. Le regard sur son vieil ami n’a guère changé. " Le meilleur. le plus grand par la technique, passée et actuelle ". Admiration sans faille.

Gilbert Gruss n’est pas homme de combat, c’est un homme de philosophie. Quand il embrasse la discipline, au détour d’une rue strasbourgeoise où il a entamé des études de médecine, il ne s’y plaît pas. " Des cours péniblement longs ", tranche-t-il. À cette époque, le karaté vient d’être importé en France et nombreux sont ceux qui s’imaginent pouvoir casser briques et planches. Il n’est pas de ceux-là. Une évidence.

 Et puis la vie le surprend, le flanque dans un hôpital et lui ôte un rein. Il ne pèse plus que 68 kg " au lieu de 90 ". En 1965, il enfile le kimono pour se refaire une santé. Physique. Psychologique. Il prend tout. Avale tous les ouvrages qui abordent la philosophie des arts martiaux. Boulimie irréversible. " Il vit, mange karaté. Il n’est pas là pour pratiquer, mais pour comprendre ", analyse Gérard Garson.

Gilbert Gruss sourit. Inlassablement. Ce regard d’un bleu profond n’a rien perdu en intensité. Il vient de fêter son 70e anniversaire et son corps laisse deviner une musculature soigneusement entretenue. Le karaté ne se contente pas d’être une pratique sportive, " c’est une philosophie ". Chemin initiatique qui le conduit sur le chemin de Katmandou. " J’étais pratiquant protestant sérieux et la philosophie orientale m’a paru plus humaine ".

Droiture, bienveillance, courage, politesse, sincérité, honneur et loyauté. Ces sept vertus confucéennes intimement associées au karaté do, Gilbert Gruss les a faites siennes.

RL du 15 janvier 1994

RL du 15 janvier 1994

Stage à Brest en 1998

Stage à Brest en 1998

Juillet 1999, stage à Biarritz

Juillet 1999, stage à Biarritz

L’amour de la nature

" La philosophie des arts martiaux, c’est l’amour de la nature, être en accord avec son environnement ". Les principes lui collent à la peau. Il les transmet. Difficile d’estimer le nombre d’élèves qui ont entendu ses préceptes. " En Allemagne, les stages rassemblent 900 à 1 000 personnes ", estime l’ancien président de la fédération. Et l’école thionvilloise semble être une des plus grandes de France. C’est dire.

  " C’est mon maître, mon senseï ", avance Frédérique. Elle pratique depuis 24 ans. " Il sait donner le goût d’apprendre ". L’élève cherche ses mots. " C’est quelqu’un de bien, qui est toujours à la recherche du mieux. Il évolue tout le temps. Il vous apprend à être vous-même ".

Remise en question. Imprégnation de l’âme. Gilbert Gruss a transcendé la réalité du combat. A force de polir la matière sous toutes ses facettes, il a atteint la sérénité, celle qui permet d’évoquer un bel homme.

" Le karaté do, c’est autre chose que le combat , affirme-t-il. La traduction littérale signifie " voie de la main vide ". C’est l’art d’éviter le combat, d’affronter la vie avec toutes les difficultés qu’elle présente ».

 À 70 ans, l’Algrangeois, qui se souvient encore être descendu à la mine avec son père, " dans cet univers qui vous instruit la modestie, l’humilité et l’entraide ", enseigne encore. " Il est maître ( 9e dan karaté do, le plus haut gradé de la discipline, NDLR ) et continue à donner des cours aux enfants et adolescents ". " C’est une force de la nature, une intelligence rare ", ne tarit plus son ami Gérard Garson.

 Gilbert Gruss sourit. Encore et toujours. De ce sourire humble qui ne voit là rien d’exceptionnel. " J’ai le sentiment d’avoir une vie tranquille ".

Son école à TervilleSon école à Terville

Son école à Terville

A Peronnas

A Peronnas

A Chalon sur Saône

A Chalon sur Saône

A Aix

A Aix

En 2006, les techniciens de la ligue avec Maître Gruss

En 2006, les techniciens de la ligue avec Maître Gruss

DIPLOMES
- Baccalauréat Sciences Expérimentales
- Certificat de Physique, Chimie et Biologie (P.C.B) en 1963
- 1ère année de Médecine en 1964
- Brevet d’état de professeur de judo et D.A 2ème degré en 1970
- Brevet d’état d’éducateur sportif 3ème degré karaté et D.A en 1982

 

Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016
Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016
Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016
Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016
Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016
CARRIERE ET TITRES SPORTIFS
- Début du karaté en 1962
- Champion de la ligue de l’Est (Alsace-Lorraine) de 1965 à 1969
- Vice champion de France individuel en 1969, 1970 et 1972
- Vainqueur de la coupe de France en 1969
- Champion de France en 1971
- Vice champion d’Europe individuel de 1969 à 1971
- Champion d’Europe individuel toutes catégories en 1972
- Vice champion d’Europe par équipe en 1970
- Champion d’Europe par équipe en 1969, 1971 et 1972
- 3ème aux championnats du Monde par équipe en 1970 à Tokyo
- Champion du Monde par équipe à Paris en 1972
- 8ème Dan de karaté (plus haut gradé européen de la discipline) en 1997
- 9ème Dan de karaté en 2008
 
 
Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016
Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016
Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016
Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016
CARRIERE PROFESSIONNELLE
- 1965-1966: Maître auxiliaire de Sciences Naturelles
- 1967-1972: Surveillant d’externat
- 1969-2002: Directeur Technique de la Ligue de Lorraine de Karaté
- 1972-1975: Entraîneur national de Karaté de la République Fédérale d’Allemagne
- 1975-1981: Entraîneur national de la Fédération Francaise de Karaté (Championne d’Europe de 1979 à 1981)
- 1981-1985: Directeur des équipes de France
- 1985-1994: Responsable du département enfants de la F.F.K.A.M.A
- 1992-1996: Directeur Technique National Adjoint
- 1998-2001: Membre du comité directeur de la Fédération Francaise de Karaté en tant que représentant des professeurs
- 2000-2001: Directeur Technique Fédéral
- 2002- : Président du Collège Européen des Ceintures Noires de Karaté Do
Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016
Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016
Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016
Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016
RL du 17 février 2013

RL du 17 février 2013

Le 1er octobre 2016, il décède à son domicile, des suites d'une longue maladie.....

Gilbert  Nicolas GRUSS un karatéka hors pair originaire d'Algrange - 1943-2016

Commenter cet article

Carmele 23/06/2016 13:53

Quel bonhomme! un grand monsieur d'une très grande modestie