Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Algrange hier - Le blog de Roland

La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours

5 Juin 2016, 10:15am

Publié par R.S.

Suite au fait du retour à la France c'est le Pasteur Emile GRAF qui accepta un intérim dans cette paroisse du 31 juillet 1919 au 31 juillet 1920.

Puis ce fut le tour du Pasteur Théodor WOHLHÜTER, qui vint le 1er août 1920 et qui resta jusqu'à sa mort, fin juillet 1940. Le Conseil presbytéral décida, le 29 mai 1921, du remplacement des lustres et de l'achat de trois nouvelles cloches. C'est la fonderie CAUSARD DE Colmar qui fournit les cloches en janvier 1925. La consécration de ces cloches eut lieu le 11 janvier 1925 à 15 heures.       
Quant aux orgues, elles furent réparées en novembre 1927. 

 

Confirmation en 1926 avec le pasteur WOHLHÜTER
Confirmation en 1926 avec le pasteur WOHLHÜTER
Confirmation en 1926 avec le pasteur WOHLHÜTER

Confirmation en 1926 avec le pasteur WOHLHÜTER

Le pasteur faisait également son office à Knutange et à Nilvange....

La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours

L'école du dimanche créée probablement après 1918, lors de l'arrivée du Pasteur WOHLHÜTER, était en fait un complément du catéchisme du jeudi et des cours de religion, qui étaient intégrés obligatoirement dans l'instruction scolaire. Après le décès du Pasteur dont la dépouille mortelle repose au cimetière du Hohwald, l'école du dimanche fut reprise sous le ministère du Pasteur SCHMITT. Ce dernier étant surchargé par la desserte des paroisses proches et lointaines, c'est Madame Lydia GRUSS qui s'occupa des enfants et il y eut de très belles fêtes de Noël, avec des chants, des poésies…

             Depuis que la paroisse protestante d'Algrange existe, il y a toujours eu une chorale. Après 1918, le Pasteur WOHLHÜTER dirigea lui-même la chorale jusqu'aux environs de 1927. La direction de la chorale fut alors assumée jusqu'en 1936 par M. ROESER. Puis de 1936 à 1945, par Charles GRUSS, assisté à l'harmonium par son épouse Lydia. Avant 1940, les rencontres avec d'autres chorales de la région étaient fréquentes sous l'égide de " L'Alliance Protestante ".  Après 1945, ce fut Robert GRUSS (frère de Charles) qui en assuma la direction. Le Pasteur Rudolph SCHMITT quitta la paroisse en 1945.

 

La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours

La vie paroissiale sous le ministère du Pasteur WOHLHÜTER connut beaucoup de joies et de bénédictions jusqu'à la déclaration de la seconde guerre mondiale le 1er septembre 1939.

Pour la seconde fois, la marche normale de la paroisse fut ébranlée. Après le décès du Pasteur, l'ancien Pasteur HANSTEIN voulut montrer son attachement à sa première paroisse, et il se chargea de l'intérim jusqu'à l'arrivée d'un nouveau Pasteur.

 

La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours

Pendant la seconde guerre mondiale, Algrange étant redevenue allemande, un nouveau Pasteur, en la personne de Rudolph SCHMITT, occupa le ministère pastoral du 5 octobre 1941 au 15 septembre 1944.

La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours

    Après la Libération et l'installation du Pasteur Daniel MICHEL, qui fut nommé Pasteur titulaire le 1er janvier 1945, un " vent nouveau "  souffla, l'école du dimanche connut une période pendant laquelle les enfants eurent le privilège de voir et d'entendre maints serviteurs de Dieu venus de l'extérieur, tels les Pasteurs LAROCHE et Denise HOURTICQ auteurs des Cahiers Bibliques, Pierre BENOÎT de la faculté de théologie de Strasbourg ou encore le Père LOUP

Le Pasteur Daniel MICHEL administra la paroisse du 1er janvier 1945 jusqu'au 31 mai 1962.

La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours

Pendant le pastorat du Pasteur MICHEL, le temple fut restauré. Mais le 26 octobre 1956, un court-circuit dans l'horloge électrique du clocher provoqua un incendie. Le clocher brûla, mais fut reconstruit en 1957.

                Un premier essai de construction d'un foyer avait échoué avant la guerre de 1939-1945. Mais le 12 avril 1951, le Pasteur et 3 Conseillers achetèrent à Rochonvillers une construction démontable en bois de 25 mètres de long pour 135.000 francs. L'inauguration eut lieu le 7 octobre 1951. Ce foyer en bois servit plusieurs années, mais devenant trop vétuste et après bien des discussions, le Conseil presbytéral, au cours de la session du 5 novembre 1957, adopta la décision de construire l'actuel foyer en dur. Le 11 novembre 1958, le gros-œuvre était terminé. Toutes les possibilités financières de la paroisse furent épuisées. L'ancien foyer fut racheté par la communauté polonaise.... 

             

La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours

     L'emprunt d'un million d'anciens francs à la CMDP une fois dépensé, l'argent manqua. Le Conseil décida de lancer un emprunt auprès des paroissiens. 19 familles répondirent et 800.000 anciens francs furent recueillis sans intérêts et sans conditions. Après tant d'efforts, le foyer fut inauguré un beau dimanche d'été, le 2 juillet 1961. La grande salle au premier étage fut appelée " Salle Charles FUCHS ", en souvenir du promoteur.

              Tant de serviteurs fidèles ont donné leur temps et leur aide à la paroisse protestante comme simple membre de la paroisse ou comme Conseiller presbytéral. Le premier Conseil presbytéral a été élu en 1884 pour organiser les cultes et pour construire le temple. Philipp THORN a été le premier président. Il faut également citer: Charles FUCHS, élu Conseiller en 1919, trésorier pendant 30 ans et vice-président pendant 20 ans, également Godefroy LAPSIEN élu Conseiller en 1946, Fred STAUDE en 1949, Frédéric WALTER élu Conseiller en 1952, Robert GRUSS élu en 1961, Edouard SWOBODA élu en 1961….

L'association " Les Amis du Foyer "  fut créée par décision du Conseil presbytéral en 1952 pour financer la construction et l'entretien du foyer. Au départ, elle comptait 150 membres, en 1975 il n'en restait plus que 81, dû aux décès ou aux déménagements. En 1974, la famille PAQUET repeigna entièrement le foyer et les frais du matériel ont été payés par la caisse de cette association.

La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours

C'est le Pasteur Robert HEILMANN qui fut le Pasteur de la paroisse du 15 septembre 1962 jusqu'à son départ pour Mulhouse le 1er septembre 1970. Le culte d'installation du Pasteur a eu lieu le 10 février 1963 par le Pasteur MAYER, Président du Consistoire de la Moselle et ancien Pasteur d'Hayange. Le 19 janvier 1964 fut célébré le 80ème anniversaire de la fondation de la paroisse en présence de Madame BILGER, née WOHLHÜTER et du Pasteur BILGER, du Pasteur SCHMITT, du Pasteur MEYER, du Pasteur MICHEL et du Pasteur HEILMANN. En présence également du Pasteur SCHNEIDER d'Hayange, du Pasteur BARBERY de Fontoy-Nilvange, de MM. SCHULZ, Maire d'Algrange, ses adjoints et Conseillers municipaux, de Camille MICHEL, secrétaire général de mairie, de l'adjudant PETIT, commandant de gendarmerie…

Les scouts unionistes se trouvaient au premier rang de l'assistance. Le Pasteur MICHEL s'adressa aux fidèles en français, le Pasteur SCHMITT, fit une allocution en allemand. Le Pasteur MEYER prononça aussi une allocution puis donna la bénédiction. A l'issue de l'office, un goûter fut servi au foyer paroissial en présence des différentes personnalités invitées.

Le 27 avril 1969, la paroisse d'Algrange a pu exprimer à Charles FUCHS, sa reconnaissance en célébrant les 50 années pendant lesquels il a servi comme membre du Conseil presbytéral.

Pendant ce ministère, les jeunes profitèrent des nombreuses réunions et voyages à Taizé, en Corse, en Grèce, en Belgique… Un terrain de sports et un parking furent ajoutés à l'arrière du foyer. Une deuxième salle de jeux de 100 m2 fut commencée avant son départ.

Ces jeunes, en nombre important après 1960, se réunissaient les jeudis et les dimanches avec des animateurs tels que Mlle FUCHS, Mmes GRUSS, BRONCHAIN, TREIBER, SPASSKI et d'autres qui leur fournissaient des activités très variées. (Louveteaux, éclaireurs, danses folkloriques avec les Lutins, travaux manuels et réunion à caractère plus spirituel) Pour pouvoir mieux résoudre les problèmes d'administration, de gestion, d'animation, le 17 novembre 1966, l'assemblée générale de la paroisse protestante d'Algrange décida la création de: " L'Association de la Jeunesse Protestante d'Algrange " et procéda à l'élection de son comité.

 

 

 

La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours

Le Pasteur François DE BEAULIEU succéda au Pasteur HEILMANN. Il était Pasteur depuis 11 ans à Creutzwald-Boulay et arriva à Algrange le 5 avril 1971 pour y rester jusqu'en 1979. Il fit achever la construction de la deuxième grande salle du foyer. Mme Lydia GRUSS, épouse de Charles GRUSS, fut fêtée pour son jubilée de 50 années d'activité fidèle et ininterrompue au service de la paroisse, le 12 octobre 1975. (Elle était organiste de la paroisse depuis 1924)

Il faut également mentionner la réparation de tous les vitraux du temple en 1974, pour un montant de 8600 francs.
www.francoisdebeaulieu.fr/

 

La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours

Puis ce fut le Pasteur Jacques BUNDER qui prit la succession de la paroisse en juillet 1969 pour y rester jusqu'en 1985. Pendant son ministère le temple fut victime de la foudre en 1984 et avait subi des dégâts considérables. Après la réfection de la toiture et la pose d'un nouveau paratonnerre, des travaux de peinture furent entrepris. L'entreprise GALLI termina la toilette intérieure de l'édifice. La réfection du temple coûta 261.300 francs. Le 20 mai 1984, on célébra le centenaire de la fondation de la paroisse protestante ainsi que les 60 années consacrées à la paroisse de Mme Lydia GRUSS.

Le centenaire de la fondation de la paroisse protestante avait donné aux paroissiens l'occasion de revoir les Pasteurs SCHMITT et HEILMANN, de rencontrer également le Pasteur Jean MERTENS, président du Consistoire et de faire connaissance avec la fille et le petit-neveu du Pasteur HANSTEIN.

En 1985, la paroisse comptait encore 195 familles et seulement une dizaine de jeunes suivaient l'école du dimanche.

La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours

Depuis 1985 et jusqu'en 1992, année de son départ, c'est le Pasteur Stéphane PAPP qui occupa le ministère pastoral. Il fit une partie de ses études à l'institut catholique de Paris où il rencontra sa femme qu'il épousa en 1971. Le couple alla s'installer en Roumanie où ils vécurent pendant 10 années. Mme PAPP quitta ce pays avec ses 3 enfants, mais son mari a dû rester sur place. Ce n'est que 2 ans plus tard qu'il a pu rejoindre son épouse et ses enfants. La commune entreprit de nombreux travaux pendant ce ministère, la toilette complète du temple, la réfection de l'horloge, des travaux de couverture et de zinguerie, un ravalement de façade… pour un montant de 275.000 francs.

              Le 18 août 1991 eut lieu le centenaire de la bénédiction du temple. On fêta ce jour le centenaire des deux temples; celui d'Hayange et celui d'Algrange. La célébration du culte eut lieu au temple d'Hayange, avec prédication dite par le Pasteur KOCH de Strasbourg qui représentait le " Gustav Adolfs Werk ", œuvre qui avait financé en partie la construction des deux temples, il y a un siècle. Puis, après avoir pris un verre dans le presbytère, les fidèles parcoururent, comme un siècle auparavant, le trajet d'Hayange à Algrange à pied en faisant une halte pour se restaurer à Nilvange dans le foyer des anciens. A 16 heures, ils se rassemblèrent dans la salle du foyer protestant    " Charles FUCHS " où un vin d'honneur eut lieu. Chacun prit la parole, le Pasteur PAPP suivi d'anciens Pasteurs et de Mme Henriette SIMONETTO, maire de la ville. Puis ce fut le culte de clôture et d'actions de grâce au temple d'Algrange avec un message lu par un ancien Pasteur: le Pasteur SCHMITT. Et l'on termina par un goûter fraternel.

La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours

Une plaque offerte par la municipalité, composée des noms des Pasteurs y ayant exercé leur ministère, fut dévoilée à cette occasion…

La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours

En août 1992, c'est le Pasteur Danielle BECKER-MOREL qui prit la charge de la paroisse protestante d'Algrange.

Elle quittera la paroisse le 1er septembre 1997 en prenant un congé illimité de l’Eglise Réformée d’Alsace et de Moselle pour convenance personnelle.

En attendant son remplacement ce sont des pasteurs et des laïcs bénévoles qui assurent la permanence.

Elle sera remplacée qu’en septembre 1999 par le Pasteur Catherine  FRANCOIS (épouse BENOÎT) qui sera accueilli officiellement le 24 octobre 1999 par sa présentation au temple de Nilvange. Née en 1968, résidant à Rombas où son mari est également Pasteur depuis 1997, elle a passé sa maîtrise de théologie protestante et son D.E.S.S. à Strasbourg. Avant de venir à Algrange elle a fait une année de stage auprès du Pasteur VANWEDDINGEN au Temple-Neuf de Metz. Elle s’occupe désormais des paroisses d’Algrange, de Nilvange, d’Audun le Tiche et de Fontoy.

La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours

Fin décembre 2012, elle quitte la paroisse d'Algrange pour la paroisse réformée d'Altkirch (dans la communauté du Sundgau) où elle sera installée le 10 mars. Avant son départ le Conseil presbytéral avait démissionné en bloc (5 sur 6 personnes). Que deviendra la paroisse si un nouveau Conseil presbytéral n'était pas constitué?? Une annexe de Knutange-Nilvange-Fontoy ou d'Hayange???

La salle Fuchs est ouverte à tous les vents et squattée (vandalisée, taguée) est vendue à un particulier en 2015. Que va t'elle devenir? Le presbytère est également en vente en 2015

En 2016, il existe encore des messes de mariage ou d'enterrement au temple, les protestants se retrouvent pour un culte en commun, mais plus au temple, ni au presbytère. Une lumière d'espoir renaît au sein de la communauté protestante...

La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours
La paroisse protestante d'Algrange - Du retour à la France (1918) à nos jours

Commenter cet article