Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Algrange hier - Le blog de Roland

La passion d'Albert BENVENUTTI d'Algrange " tout en patience et minutie "

19 Septembre 2013, 06:55am

Publié par R.S.

Qui ne connait pas Albert BENVENUTTI et sa baguette magique sans laquelle il ne sort jamais à Algrange?

albert.jpg

Depuis sa retraite, Albert ne pense qu'à confectionner des maquettes. Une bonne quinzaine est exposée dans une pièce mansardée où il se rend régulièrement pour s'adonner à sa passion première. Beaucoup de patience, de doigté et de courage sont nécessaires pour ces confections.

Notre-Dame 

Parmi toutes ces oeuvres, on peut citer sa première créée en 1997, la cathédrale Notre Dame de Paris pour laquelle 4450 heures de travail lui ont été nécessaires.

La voici présentée au public lors de la fête artisanale du 18 novembre 20012001--18-11--Fete-artisanale.jpg

La locomotive 6001 Pacific PLM (3200 heures) présentée en 20042004--21-11--Fete-artisanale.jpg

une pendule coucou avec machinerie (3150 heures); le Titanic (4450 heures); le Victory, vaisseau anglais de l'amiral Nelson (4150 heures)

Le victory

ou son dernier bijou, le Roi Soleil, le bateau de guerre de Louis XIV, qui lui a demandé 5150 heures de patience.

maquettes.jpg

En attendant la finition du Bismark et du paquebot France, Albert aura passé quelques 40 000 heures au minimum à confectionner et bichonner ses maquettes.

" Je n'ai jamais voulu, descendre au fond de la mine, car j'ai toujours voulu travailler le bois mais le destin en a voulu autrement, explique Albert. Finalement, je ne le regrette pas car la famille du mineur est une famille exceptionnelle ".

           Depuis sa retraite, Albert rattrape un peu le temps perdu avec ses maquettes: " C'est un grand plaisir pour moi, dit-il. Davantage même, c'est une vraie passion et mes maquettes me le rendent bien; il n'y a qu'à voir tous ces gens qui viennent me rendre visite. Lorsque je vois leur étonnement et l'expression de leur visage, je comprends qu'ils sont heureux et moi aussi du travail accompli. C'est mon salaire à moi, de voir ces personnes heureuses ".

Une fois ses deux derniers modèles réduits terminés, Albert ne sait pas encore s'il poursuivra sa collection. Tout simplement parce qu'il commence à manquer de place dans la pièce où il travaille...

albert-et-le-roi-soleil

Commenter cet article