Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Algrange hier - Le blog de Roland

Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)

25 Mars 2016, 07:30am

Publié par R.S.

De la Révolution à 1918.

La Constituante fut de transformer, par la loi du 14 décembre 1789, toutes les paroisses du royaume en communes. Les communes devaient se doter d'un conseil général composé de deux échelons : les notables, entre 6 et 42 selon l'importance de la population, et les officiers municipaux au nombre compris entre 3 et 21 qui constituaient le corps municipal, structure active et permanente du conseil général de la commune. Le chef de la municipalité devait porter désormais le titre de Maire. La commune comprenait donc 1 maire et des officiers municipaux. On voit également que les élections municipales après la Révolution et ceci jusqu'en 1800, donnent le coup d'envoi d'une période de forte instabilité à la tête de la commune.

On trouve:

- en 1789, Pierre GILLE laboureur et maire

- en 1790, Georges FREICHEIN tisserand et maire

- en 1793, 1794, 1795, Jean-Pierre BAIRE, qui signe officier public de la commune d'Algrange.

- en 1794, 1796, 1801 Jean GRANDMANGE, ancien vicaire signe officier public.

Le 26 octobre 1795, la Convention nationale est dissoute et le 27 octobre c’est l’avènement du Directoire, il n’y a plus de maire mais des administratifs municipaux.

  • En 1795, 1796, François FRECHEIN, signe officier public et agent municipal de la commune.

  • En 1796, 1797, 1798, François BISSERET signe comme agent et officier public de la commune d'Algrange.

  • En 1799, Arnould BISSERET, comme officier public. 

Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)

Les maires:

De 1800 à 1808: Pierre WEBER (ou VEBERT suivant l'écriture) De 1796 à 1799 il signe greffier de la commune. Puis à partir de 1800 il signe avec la mention maire officier de l'état-civil de la commune d'Algrange..

Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)

De 1808 à 1812: Pierre GILLE

De 1812 à 1831: Jean FRANTZ

- Algrange est rattachée à Angevillers d’après un décret datant du 8 octobre 1811. En juillet 1812, c'est Jean FRANTZ qui signa les actes et les registres d'Algrange avec la mention " Maire de la commune d'Angevillers et d'Algrange ". Celui-ci restera maire jusqu'en janvier 1831.

De 1831 à 1833: Jean-Pierre GRETEN

- A partir de février 1831, c'est le maire Jean-Pierre GRETEN qui le remplacera jusqu'au 9 août 1833, date à laquelle Algrange est de nouveau commune autonome avec un Maire et un Conseil.

 

Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)

De 1833 à 1842: Louis MULLER

avec comme adjoints et Conseillers: Jean GILLE, Pierre GILLE, Jean DENIS, Vincent MULLER, Jean FOUSSE, Antoine WEBER, Jean-Nicolas VEYNANTE, Nicolas ROBERT, François ROBERT, Louis MULLER.

Le 7 juin 1840 de nouveaux Conseillers municipaux sont élus par l’assemblée électorale et sont installés le 19 juillet 1840 (PV n°24): Nicolas ROBERT le jeune, François FREICHEN, Arnould FREICHEN, Jean GILLE l’aîné, Jean GILLE le jeune.

Le 19 juin 1841, installation du maire (PV n°31)

Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)

De 1842 à 1848: François FREICHEN, avec les adjoints et Conseillers: Jean GILLE l’aîné, François ROBERT, Arnould FRECHIEN, Jean DENIS, Jean FOUSSE, Jean GILLE le jeune, Pierre GILLE.

- Nomination du maire le 4 février 1842 et installation le 8 février 1842. (PV n° 34) - Le 15 août 1843 sont installés de nouveaux Conseillers municipaux, élus par l’assemblée électorale du 23 juillet 1843 : Antoine WEBER (ou VEBERT), Louis RENARD, Joseph ROBERT, Jean ROBERT, Nicolas ROBERT l’aîné.

- Puis 2 nouveaux Conseillers sont installés le 12 octobre 1846 : Jean DENIS et Jean FOUSSE, élus le 13 septembre 1846.

- Le 5 janvier 1847 installation de François FRECHEIN en qualité de maire d'Algrange ainsi que celle d'Antoine WEBER (ou VEBERT) en qualité de 1er adjoint au maire. (PV n° 79 et 80)

Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)

De 1848 à 1853: Jean GILLE le jeune

- Le 30 juillet 1848 eurent lieu les élections communales et le 8 octobre 1848 l'installation des nouveaux conseillers municipaux: Pierre BAIRE, Louis RENARD, Jean PIRCHE, François FRECHEIN, Nicolas ROBERT, Jean FOUSSE, Jean-Nicolas METHLIN, Jean GILLE le jeune, Arnould MERCIER le jeune, Jean Lucien Théodore BOURGOGNE. (PV n° 115)

- Le 8 octobre 1848 furent nommés GILLE Jean le jeune comme maire de la commune d'Algrange et FOUSSE Jean comme 1er adjoint (PV n° 116). Ils furent installés le 16 novembre 1848.

C’est également en 1848 qu’eurent lieu les premières élections au suffrage universel.

- Le 2 mai 1852, le maire GILLE Jean le jeune et le 1er adjoint FOUSSE Jean prêtent serment à Napoléon.

Le 18 juillet 1852, installation et nomination de GILLE Jean le jeune en tant que maire et de FOUSSE Jean en tant que 1er adjoint au maire. (PV n° 162)

- Le 6 octobre 1852 sont installé les nouveaux Conseillers : François FREICHEN, Arnould GILLE, Jean LOUMERT, Jean GILLE l’aîné, Arnould GUERVIN, Jean-Nicolas METHLIN, Jean FOUSSE, Louis RENARD, François ROBERT, Antoine VEBER. (PV n° 163)

 

Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)

De 1853 à 1860: Antoine WEBER

- Elu le 13 mai 1853 il est installé le 22 mai 1853 avec les adjoints et les Conseillers: Jean FOUSSE, François MERCIER, Jean PIRCHE, Jean LOUMERT, Arnould GILLES, Arnould MERCIER, François FRECHEIN, Louis RENARD, Jean METHLIN, Jean-Baptiste LOUMERT, Jean-Lucien Théodore BOURGOGNE, Jean GILLE l’aîné.

- Le 17 juin 1855, installation et prestation du serment du maire Antoine WEBER et de l'adjoint FOUSSE Jean. (PV n° 205)

- Le 19 août 1855, annulation de l'élection des sieurs ROBERT François, ROBERT Jean, FRECHEIN François et RENARD Louis qui ne remplissent plus les fonctions voulues. Après les urnes, la majorité des suffrages était acquise pour: GUERVIN Arnould, ROBERT François, MERCIER Barthélémy et BAIRE Pierre.

- Le 29 juillet 1855, élection des membres du conseil municipal

- Le 21 octobre 1855 installation des nouveaux membres du conseil municipal: François MERCIER, Jean PIRCHE, Jean LOUMERT, Arnould GILLES, Arnould MERCIER, François FRECHEIN, Louis RENARD, Jean-Baptiste LOUMERT, Jean-Lucien Théodore BOURGOGNE, Jean GILLE l’aîné. (PV n° 206)

Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)

De 1860 à 1865: Nicolas WEBER (cultivateur)

- Elu le 14 juillet 1860 il est installé le 15 août 1860 avec l'adjoint Jean PIRCHE. (PV n° 259)

- Le 30 septembre 1860, de nouveaux membres du conseil municipal élus le 19 août sont installés: GUERVIN Arnould, MERCIER Arnould, ROBERT François, ROBERT Jean, BERNARD Nicolas, HUTIN Eugène, LOMMER François. (PV n° 260)

- Elections communales le 23 juillet 1865

- Installation des nouveaux membres du CM le 10 août 1865: Jean PIRCHE, Louis RENARD, Eugène HUTIN, Henri GILLE, François LOMMER, Jean Pierre DENIS, Jean Pierre JACOPS, Jean BISSERET, François (l'ainé) FRECHEIN, Joseph ROBERT.

 

Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)

De 1865 à 1871: Jean PIRCHE (agriculteur)

Les élections communales ont lieu le 23 juillet 1865.

- Le 10 août 1865 sont installés les adjoints: Jean PIRCHE, Louis RENARD, Eugène HUTIN, Henri GILLE, François LOMMER, Jean-Pierre DENIS, Jean BISSERET, François FRECHEIN l'aîné, Joseph ROBERT, Jean-Pierre JACOPS, Jean PIRCHE.

- Elu le 7 septembre 1865, Jean PIRCHE est installé comme maire, le 17 septembre 1865 avec son 1er adjoint François LOMMER

- Le 30 juillet 1871, élections communales

Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)
Le Conseil municipal d'Algrange de 1789 à l'annexion (1871)

Commenter cet article